LUIS CERNUDA. EXIL ET POÉSIE

39,95 €
Impression de livres à la demande / Livraison : deux à trois semaines

Nuria Rodríguez Lázaro

 

L’œuvre poétique de Luis Cernuda est fondée sur la notion de l’impossible réalisation du désir, mais il semble que l’origine de ce conflit essentiel entre la réalité et le désir se trouve dans la conscience qu’a Cernuda de vivre un perpétuel exil. Un « moi » séparé du monde, d’abord, puis séparé de sa terre natale, se concrétise sur la page sous la forme d’une déchi-rure, et ceci produit une diction très particulière de l’exil, qui devient le moteur créateur de toute l’œuvre.

   Cet ouvrage portera sur le traitement poétique — c’est-à-dire langagier — de l’exil dans l’œuvre cernudienne. Ceci im-plique de situer le poète en son temps, dans ses liens avec l’Histoire espagnole, mais aussi et avant tout dans le but de définir une poétique, un art d’écrire, en identifiant les procédures qui étayent la construction d’un mythe de l’exil, non pas comme une image monolithique mais comme un parcours langagier.

Quantité

Luis Cernuda. Exil et poésie

Fiche technique

ISBN
978-2-36783-271-5
Nb de pages
444
Langue
Français
Collection
Ordenado Paraíso - Vol. II
Date de parution
09 - 2023

2 autres titres de notre sélection :

    FRANCIS JAMMES, POÈTE...
    Prix 20,00 €

     

    Caroline Fischer & Dolores Thion Soriano-Mollá (Ed)

     

    Francis Jammes est loin d’avoir révélé ce qui agitait son esprit et qu’il distillait en une écriture que baignait l’émerveillement du monde. On lira dans ce petit volume nombre d’éclats de sa scintillance et de son rayonnement planétaire.

    Certes, il est béarnais, puis basque, attaché à son terroir si profondément généreux en matériaux propres à l’inciter à la création, mais il est simultanément ouvert à un environnement des plus élargi dont il tire tout autant d’autres substances pour construire son œuvre empreinte de saveurs, de senteurs, de fulgurances qui ne connaissent pas de frontière.

    Esprit inquiet par essence, il interroge sans cesse le monde, en détecte les brillances comme les noirceurs et par là découvre la profondeur d’un humanisme forgé au contact des contradictions existentielles propres à la condition humaine.

     

    Auteurs : Juan Manuel Bonet, Yvan Daniel, Caroline Fischer, Jacques Le Gall, Christian Manso, Jean-Marc Terrass , Dolores Thion Soriano-Mollá, Thanh-Vân Ton That  

    ANTHOLOGIE BILINGUE...
    Prix 25,00 €

    Gilles Del Vecchio & Nuria Rodríguez Lázaro (Éd.)

    Dans le contexte fécond des mouvements culturels qui se propagent à partir du premier tiers du XXe siècle, les auteurs prestigieux de la génération de 27 se distinguent. Toutefois, à leur côté figurent des femmes écrivaines dont les noms sont souvent moins connus. Pourtant, ces poétesses produisent également des textes de qualité dignes d’intérêt. C'est leur travail que nous faisons le choix de mettre à l’honneur dans cette anthologie bilingue. Nous souhaitons, par ce volume, offrir un outil qui éveille chez le lecteur la curiosité et le désir de découvrir ou de redécouvrir les textes de Pilar de Valderrama, Lucía Sánchez Saornil, Concha Méndez, Rosa Chacel, Margarita Ferreras, Maria Teresa León, María Cegarra, María Zambrano, Ernestina de Champourcín, Carmen Conde, Josefina de la Torre, et Marga Gil Roësset.

    Auteurs : Philippine Chuffart, Joy Courret, Emmanuel Marigno, Jean-Marc Lagnier, Clara Lecadre, Joy Paillocher, Nuria Rodríguez Lázaro, Raphaël Roché, Aurore Sasportes, Barbara Seray, Gilles Del Vecchio, Emmanuel Koffi Yeboua.

     

    Introduction et Sommaire en bas de page (Extraits)

Votre commentaire

LUIS CERNUDA. EXIL ET POÉSIE

Nuria Rodríguez Lázaro

 

L’œuvre poétique de Luis Cernuda est fondée sur la notion de l’impossible réalisation du désir, mais il semble que l’origine de ce conflit essentiel entre la réalité et le désir se trouve dans la conscience qu’a Cernuda de vivre un perpétuel exil. Un « moi » séparé du monde, d’abord, puis séparé de sa terre natale, se concrétise sur la page sous la forme d’une déchi-rure, et ceci produit une diction très particulière de l’exil, qui devient le moteur créateur de toute l’œuvre.

   Cet ouvrage portera sur le traitement poétique — c’est-à-dire langagier — de l’exil dans l’œuvre cernudienne. Ceci im-plique de situer le poète en son temps, dans ses liens avec l’Histoire espagnole, mais aussi et avant tout dans le but de définir une poétique, un art d’écrire, en identifiant les procédures qui étayent la construction d’un mythe de l’exil, non pas comme une image monolithique mais comme un parcours langagier.

Votre commentaire